Beni : un an depuis l’attaque ADF à Kabasha, la mémoire des victimes honorée

Des jeunes de Kabasha en plein entretien des tombes des civils tués lors de l'incursion ADF du 08 novembre 2023. @ Barackaste Mukohe/Novembre 2023

La mémoire des civils décédés dans l’incursion des rebelles de l’Allied democratic forces (ADF), la nuit du 8 Novembre 2022, dans l’agglomération de Kabasha, a été honorée le mercredi 8 novembre 2023. Les tombes de ces victimes ont été entretenues au cimetière public à Monda dans cette agglomération longeant la route Butembo-Beni.

Cette activité d’assainir les tombes des victimes de l’ADF, au moins 7, à Kabasha dans le territoire de Beni était à l’initiative du conseil local de la jeunesse.

Pour Osée Meno Munane, président de cette structure juvénile, c’était non seulement un signe d’amour envers les personnes mortes mais également une occasion d’interpeller la conscience de tous sur l’unité pour le développement du milieu et pour barrer la route aux ennemis de la sécurité et de la paix.

A lui d’ajouter que la population vit entre « espoir et désespoir » suite au stress alimenté par le non-retour de certains otages de l’ADF et le manque de partenaires pour la construction des bâtiments incendiés au centre Hospitalier de la CBCA de Kavakubi, voici une année.

Le président du conseil local de la jeunesse à Kabasha plaide pour la multiplication de positions des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans cette zone pour rassurer la population vu que l’ennemi reste toujours virulent dans la région de Beni.

Cette activité a été précédée par un culte œcuménique dit en l’église paroissiale de la CBCA Kavakubi l’avant-midi de ce même mercredi.

Barackaste Mukohe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.