Butembo : alerte sur la circulation des hommes armés à Ngule

Des habitants de la cellule Ngule au quartier Vutetse en commune Kimemi dans la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu) alertent sur la libre circulation des porteurs d’armes à feu dans leur entité. Ces présumés bandits ont, par exemple, tenté une irruption dans le domicile de Mumbere Katuli Fabrice, la nuit du mercredi à ce jeudi 9 novembre 2023. Une incursion déjouée grâce à la vigilance de la population.

Le responsable du domicile visité a été, il y a peu, victime d’un vol des bandits porteurs d’armes blanche. Il alerte sur un nouveau mode opératoire des bandits.

Se confiant à RADIOMOTO.NET, Mumbere Katuli Fabrice a indiqué deux bandits porteurs d’armes blanches ont visité son domicile alors que tout le monde dormait.

C’est lors qu’ils cassaient les vitres de la maison en voulant entrer que les domiciliers de ce ménage ont alerté les voisins. Les bandits ont alors pris le large avant d’accéder à l’intérieur de la maison. Cette tentative d’irruption intervient, après celle du mercredi 1er novembre 2023.

Mumbere Katuli Fabrice note que les bandits avaient emporté plusieurs biens pendant que tout le monde était en plein sommeil. Il invite les habitants à la prudence à cette période préfestive.

« Les bandits sont arrivés chez moi, mais Dieu merci nous nous sommes réveillés après qu’ils ont cassé les vitres des fenêtres et de la porte pour tenter d’entrer. Nous avons alerté, et les voisins avec nous, les avons  poursuivis. C’est la 2ème fois qu’ils arrivent chez moi. Le mercredi dernier 1er novembre passé, en arrivant chez moi, ils avaient ouvert les portes de la maison alors que nous étions endormis. Ils étaient même arrivés dans ma chambre à coucher. Alors je pensais que c’était des souris qui dérangeaient. A me réveillant cette nuit-là, j’avais vérifié là que je mets souvent mon téléphone il n’y était plus. En allumant les lampes, la porte centrale de la maison était ouverte, l’écran téléviseur, les cuvettes et habits étaient emportés. 135.000 FC 100 dollars que je gardais étaient aussi emportés », a-t-il déclaré.

Au même moment, cette victime pense que les autorités bubolaises devraient s’investir de plus en plus dans des patrouilles. Celles-ci devraient être menées dans différents quartiers de la ville pour barrer la route à l’ennemi de la sécurité.

« Nous appelons les autorités de l’Etat à nous venir en aide. Lorsque nous nous réveillons en voulant barrer la route à l’ennemi nous ne sommes toujours pas sûrs de nous-même. Alors nous invitons les autorités compétentes, policières, de quartier et de cellule, de nous aider parce que ça ne va pas dans notre cellule Ngule », a-t-elle exhorté.     

En ville commerciale de Butembo, l’insécurité a refait surface depuis un certain moment. Des bandits armés visitent des maisons et s’en vont avec les biens des citoyens.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.