Beni : vers la levée de la grève des enseignants du centre scolaire de Kasindi

Deux jours après la grève décrétée, le jeudi matin, par les enseignants du centre scolaire de Kasindi, le gouvernement congolais a payé les professionnels de la craie blanche pour le mois d’octobre 2023.

Dans une Assemblée générale extraordinaire organisée à l’Ecole primaire (EP) Halungupa ce samedi 11 novembre 2023, troisième jour de la grève contre le retard de leur paiement, les enseignants grévistes réunis au sein de l’intersyndical des enseignants de Kasindi, ont encouragé l’action de l’Etat congolais.

Toutefois, ils déplorent l’option de retenue de 5.000 FC sur salaire sans leur avis.

Les professionnels de la craie disent que la reprise des enseignements pour lundi prochain reste hypothétique, en attendant les directives de leur hiérarchie de la ville de Butembo.

« Deux jours après grève, nous avons vu le gouvernement réagir. Nous disons que nous avons eu gain de cause. Malheureusement, nous venons de constater une retenue sur le salaire ; un montant de 5000 FC. Nous ne sommes pas préparés en attendant la décision de nos collègues, s’ils trouvent le compromis de continuer avec les cours, sinon nous allons continuer avec les cours à partir de ce lundi », a expliqué Abel Kayiri, porte-parole occasionnel de l’intersyndical des enseignants de Kasindi.

Elles étaient au moins 10 ces écoles primaires conventionnées protestantes qui venaient de subir les premières conséquences de la grève décrétée jeudi dernier. Le syndicat des enseignants du Congo (SYECO) venait ainsi de se joindre au Syndicat national des écoles protestantes (SYNEP) dans la grève active et participative décrétée contre le non payement de salaire du mois d’octobre.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.