Butembo : le maire témoigne de la validation de la charte du cadre permanent du dialogue intergénérationnel

Le maire policier de Butembo lancant officiellement les cérémonies de remise des kits et certification des jeunes grâce au projet du NRC. © Joel Kaseso

Le maire policier de la ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu) en collaboration avec la coordination urbaine de la société civile a organisé une séance de validation de la charte du cadre permanent du dialogue intergénérationnel, ce mardi 14 novembre 2023. La rencontre a été tenue dans la grande salle de l’hôtel de ville.

Le président de la société civile forces vives de Butembo a restitué l’issue de la rencontre à la presse locale. Le révérend pasteur Mathe Saanane a indiqué que cette charte définit les mécanismes et attitudes à prendre par toutes les parties prenantes pour surmonter, dans l’ensemble, les différents défis sécuritaires et autres en ville de Butembo.

Ainsi, ajoute-t-il, que cette charte constitue un guide entre les autorités politico-administratives et les administrés en vue de redorer l’image de l’Etat congolais.

« Cette charte consiste à recadrer plusieurs dérapages que nous avons toujours enregistrés. A l’exemple des cas de justice populaire, les cas de destruction méchante lors des manifestations, les cas de pénurie alimentaire dans les prisons, les morts en cascade… dans plusieurs domaines », a-t-il expliqué.

Dans son mot de clôture de la réunion, le maire de Butembo a appelé, particulièrement, les groupes de pression et autres structures à s’approprier cette charte pour une bonne cohabitation pacifique.

« Encore une fois, je lance un appel pathétique à la société civile qui est censée intensifiée la collaboration avec les services étatiques, de sensibiliser les groupes de pression et autres structures pour une cohabitation pacifique à tous les niveaux », a-t-il exhorté.

L’initiative de la société civile coordination urbaine a été élaborée depuis une année et entre en vigueur depuis sa signature, ce mardi 14 novembre 2023.

Esther Vwiravwahali 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.