Nord-Kivu : 2 terroristes neutralisés par l’armée à Beni

Soldiers stand in an FARDC field camp in Paida near Beni, North Kivu Province of Democratic Republic of Congo, December 7, 2018. According to an FARDC spokesman, Captain Mac Hazukay, 18 people were killed during the last two days by the Islamist rebel group "Allied Democratic Forces" (ADF) in the village of Paida and the area around the village. REUTERS/Goran Tomasevic

Deux terroristes islamistes MTM/ISCAP ont été neutralisés au cours des affrontements avec les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), la nuit du mardi au mercredi 29 novembre 2023, à Mukoko dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

A en croire les sources sécuritaires dans la région, les faits ont vécu lorsque les terroristes MTM/ISCAP voulaient traverser par force l’espace lacunaire entre Oïcha et Mayimoya. La combattante arrêtée a révélé à l’armée congolaise qu’elle avait été enlevée par force en 2020 par les djihadistes au quartier Rwangoma dans la commune de Beu en ville de Beni lors d’une incursion.

Au cours des affrontements, « une arme de guerre de type AK47 a été récupérée par les forces de l’armée loyaliste », rapporte le capitaine Anthony Mualushayi Mombo, porte-parole du secteur opérationnel Sokola I Grand Nord.

Ce cadre de l’armée rassure que pour l’instant, la situation sécuritaire reste relativement calme dans cette zone et que l’armée loyaliste continue les patrouilles de combat et l’opération de fouille.

Pendant ce temps, le secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord invite les cultivateurs et usagers du tronçon Mayimoya-Mukoko et ses environs, de rester toujours vigilants et d’alerter en temps réel les FARDC en cas d’une situation suspecte.

La nuit du dimanche au lundi 13 novembre 2023, les terroristes Islamistes MTM/ISCAP ont encore une fois signé une incursion dans le village Kitsanga situé en chefferie de Watalinga. Ce jour, le bilan provisoire avancé par les forces armées de la République Démocratique du Congo était de 6 terroristes neutralisés, Onze morts du côté de la population civile et Sept maisons incendiées.

Ce jour, des déplacements massifs de la population ont été observés. Toutefois, l’armée a rassuré avoir mis en place des dispositifs sécuritaires pour empêcher les Islamistes MTM/ISCAP de s’infiltrer dans la région.

Visesa Louangel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.