RDC : la CENI s’engage à organiser des élections crédibles, inclusives, apaisées et transparentes

Siège de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) s’est engagée à organiser des élections crédibles, inclusives, apaisées et transparentes conformément aux lois du pays. C’est la certitude donnée par cette institution d’appui à la démocratie dans un communiqué datant de lundi 28 novembre 2023.

La centrale électorale réagit ainsi aux déclarations du cardinal Fridolin Ambongo devant les jeunes de l’archidiocèse de Kinshasa, le dimanche dernier. Ce dernier doute de la tenue des élections et de la qualité de celles-ci si elles se tenaient.

La CENI rassure que les élections se tiendront bel et bien le 20 décembre prochain malgré les innombrables écueils et défis auxquels elle fait face. Elle dit aussi poursuivre l’organisation de cadres de concertation avec toutes les parties prenantes et encourage tous les groupes qui le souhaitent à se faire accréditer pour surveiller la transparence du processus électoral.

Ainsi, la CENI juge la déclaration du Cardinal inopportune, incendiaire, non constructive et comme un procès d’intention. La même institution soupçonne l’archevêque de préparer le lit de la contestation et de jeter à tout prix le discrédit sur le processus électoral. Elle garantit l’opinion publique qu’elle ne faillira pas à sa mission, autant que la situation dépende d’elle.

Rappelons que devant la jeunesse catholique de Kinshasa, le dimanche du Christ Roi, le cardinal Fridolin Ambongo a déclaré qu’au niveau de la CENI, rien ne prouve qu’il y aura élection le 20 décembre 2023.

« Et même si elles se tenaient, nous n’avons pas certitude qu’elles vont se dérouler dans les meilleures conditions de transparence », craint le collège des évêques congolais.

Il y a quelques jours, la mission d’observation des élections (MOE) CENCO-ECC a décrié les irrégularités liées aux chiffres tout au long du processus électoral. En réaction, la CENI a encore rassuré quant à son sérieux dans l’organisation des élections.

Stanley Muhindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.