Butembo : Kahambu Kanyere encourage les personnes vivant avec handicap à étudier pour leur autoprise en charge

« Unis dans l’action pour sauver et réaliser les Objectifs de développement durable pour, avec et par les personnes vivant avec handicap », c’est le thème international à l’occasion de la journée des personnes vivant avec handicap. Cette journée célébrée chaque 03 décembre a été commémoré ce lundi 04 pour de raisons organisationnelles. En ville commerciale de Butembo, les PVH ont été encouragés à étudier pour leur autoprise en charge.

Dans une conférence organisée par le groupe des handicapés « Tuwatikanaye » au restaurant Finyolex, ce thème a été exposé par Kahambu Kanyere Regina. Elle a parlé de la vulgarisation de la loi organique numéro 22/003 du 03 mai 2022 portant protection des personnes vivant avec handicap.

Elle a cité quelques articles de cette nouvelle loi. C’est par exemple l’article 5 qui stipule que l’enfant avec handicap a droit à la protection, aux soins médicaux spécifiques, à une éducation, à la formation et aux activités récréatives. C’est de sorte qu’il mène une vie descente.

Kanyere Regina a conseillé aux Personnes vivant avec handicap (PVH) de ne pas compter directement sur la main extérieure pour les aider mais plutôt de penser à l’autoprise en charge. Elle a surtout encouragé les participants à étudier pour éviter de rater les opportunités.

« Si vous ne préparez pas votre vie dès votre bas âge, vous ne vous en sortirez pas. Chose drôle, les parents ne scolarisent pas les enfants handicap. Ce n’est pas bien. Si vous avez 5 enfants dont un handicap, favorisez ce dernier. Même si vous n’avez pas de moyens. Puisque quand cet enfant va étudier, et quand cette loi organique sera appliquée, les PVH seront une main d’œuvre très recherchée », a-t-elle démontré.

Avant cette conférence, un culte d’action de grâce a été dit en l’église paroissiale CBCA du Centre. Ici, le président du groupe « Tuwatikanaye » a présenté deux candidats handicapés en ville de Butembo pour les élections du 20 décembre 2023. Il s’agit du provincial Kahambu Kanyere Regina numéro 258 et du national numéro 91, Kasereka Muruhya Lazard.

Après le culte, les personnes vivant avec handicap et leurs partenaires ont marché, sous le rythme de la fanfare, de la paroisse CBCA du Centre jusqu’au restaurant Finyolex où ils ont clôturé la journée.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.