RDC : début du retrait des soldats de l’EAC dans l’Est

La force régionale de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EACRF) doit cesser officiellement ses opérations dans l’Est de la République démocratique du Congo, ce vendredi 08 décembre 2023. L’instruction est contenue dans un communiqué des chefs d’état-major et des forces de défense de l’EAC.

C’était à l’issu d’une réunion extraordinaire convoquée mercredi 06 décembre dernier à Arusha, en République-Unie de la Tanzanie. Selon le communiqué, il s’agissait d’aborder les modalités de sortie de ces forces régionales conformément à la décision de la RDC de ne pas prolonger le mandat actuel.

Ainsi, les pays contributeurs de troupes doivent commencer le retrait de leurs forces conformément au plan de sortie adopté avec notamment le Kanya qui a déjà retiré 300 soldats et le Soudan du Sud qui devrait retirer 287 soldats  à la fin de la journée de ce vendredi.

Les contingents ougandais et burundais devront quant à eux poursuivre leur retrait et leur réarrimage de matériel par voie aérienne  et routière respectivement du 08 décembre 2023 au 7 janvier 2024, précise le communiqué.

Les participants à la rencontre ont cependant exprimé leurs inquiétudes concernant les affrontements en cours dans les zones d’opérations conjointes où les troupes de l’EACRF sont déployées. Ils exhortent les FARDC, le M23 et d’autres groupes armés à cesser les hostilités afin  de permettre la poursuite des processus de paix.

Au cours de la même réunion, le gouvernement congolais s’est engagé  à garantir sécurité et assistance à la force régionale lors de ses déplacements vers les lieux de transit respectif. Rappelons que la RDC a refusé de prolonger le mandat de la force de l’EAC en l’Est du pays l’accusant d’inefficacité dans sa mission.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.