À Ruwenzori, la société civile condamne l’attaque rebelle qui a visé un candidat député national sur l’axe Beni-Kasindi

La société civile du secteur Ruwenzori en territoriale de Beni condamne l’attaque qui a visé candidat député national Kasongo Tshomba Joseph à Makisabo sur l’axe Beni-Kasindi, le vendredi dernier. Dans sa sortie médiatique ce samedi 16 décembre 2023, cette structure citoyenne s’étonne de cet incident mortel alors que tous les candidats députés profiteraient d’une sécurité de la part des forces de l’ordre en cette période de campagne électorale.

Ce qui n’est pas malheureusement le cas, regrette la structure. Pour Ricardo Rupande, son président, cet assassinat prouve en suffisance que le gouvernement a failli à sa mission.

Il fustige, au même moment, le fait que ce meurtre se soit produit dans une zone sur-militarisée avec des troupes de l’UPDF et celles des FARDC. D’où son appel à une enquête urgente pour que les auteurs soient retrouvés et déférés devant la justice.

« Nous dénonçons l’acte de meurtre qui a couté la vie à monsieur Kasongo Joseph à Makisabo. La société civile rappelle au gouvernement que la mission de sécuriser tous les candidats et toute la population du secteur de Ruwenzori est à sa charge », a-t-il insisté.

Notons qu’un autre candidat toujours proche de l’UDPS a été aussi tué à Uvira au Sud-Kivu ce même vendredi. Sadiki Espoir Ndabuye, candidat provincial, a été criblé des balles à quelques mètres de sa résidence de retour de sa campagne. Les sources sur place affirmaient que les auteurs de ce meurtre étaient bien armés.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.