À Butembo, la CENI appelée à finaliser la compilation avant la proclamation des résultats provisoires

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) antenne de Butembo doit finaliser la compilation avant que la proclamation des résultats provisoires ait lieu pour atténuer les tensions. C’est l’une des recommandations émises par les jeunes de la ville de Butembo au cours d’une réunion d’évaluation des élections du 20 décembre dernier. Cette rencontre organisée par le Conseil urbain de la jeunesse ce samedi 30 décembre 2023, s’est tenu dans la grande salle du Clac Butembo.

Les jeunes des mouvements citoyens et groupes de pression, les acteurs de la société civile et certains acteurs politiques ont pris part à cette réunion.

Au cours celle-ci, les participants ont soulevés plusieurs problèmes enregistrés le jour des élections générales, le 20 décembre dernier. Il s’agit entre autre du nombre réduit des bureaux des votes, la corruption des électeurs par certains candidats dans les centres de vote, le vote à plusieurs reprises par certains candidats et témoins.

« Il faut que la proclamation partielle s’effectue après que ces gens aient fini leur compilation. Ça va permettre aux candidats d’avoir leurs résultats qu’ils ont présentés à leur MAP. Ce qui va atténuer les tensions », a fait espérer Franck Mukenzi, président du Conseil urbain de la jeunesse.

Les participants à cette rencontre ont apprécié la matière du jour. Ceux-ci  aimeraient voir leurs recommandations être canalisées à qui de droit et être prises en compte.

« (I) Nous remercions le Conseil urbain de la jeunesse pour avoir organisé cette réunion. Elle a été bénéfique pour nous la jeunesse de Butembo. Elle a eu beaucoup de points à traiter. Les recommandations ont été bonnes (II) La réunion a été magnifique. Nous remercions les organisateurs. Il y a plusieurs recommandations. Nous sollicitons les concernés d’être en mesure de les transmettre à leur hiérarchie », ont-ils exhorté.

En rappel, les élections s’étaient tenues le 20 décembre 2023 sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Ce scrutin avait connu d’énormes problèmes dans plusieurs milieux du pays.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.