Butembo-Beni : Mgr Sikuli appelle les Petits chanteurs à vivre ce qu’ils chantent

Les petits chanteurs du diocèse de Butembo-Beni étaient dans une messe de l’unité en paroisse Cathédrale, le lundi 1ier janvier 2024. Elle était dédiée à la paix dans la région. C’est Monseigneur Sikuli Palulu Melchisédech qui a présidé cette messe, entouré de 8 prêtres et 2 diacres.

Au début de son homélie, l’ordinaire du lieu a, d’abord, souhaité ses vœux de bonheur à l’assemblée chrétienne.

Au cours du commentaire sur la parole de Dieu, le Père Évêque a appelé les chrétiens à toujours militer pour le changement.

Le pasteur de l’église de Butembo-Beni a, ensuite, invité les Petits chanteurs à faire correspondre ce qu’ils chantent à ce qu’ils vivent.

« Prenant conscience des enjeux et du défi de notre époque, soyez toujours prêts à être promoteurs, à être les protagonistes du changement là où et quand il le faut. Nous voulons un monde de valeur. Quand nous chantons, que nos voix correspondent à nos vies. Que cette messe de l’Unité soit pour nous, une occasion propice de rendre grâce ensemble au Seigneur pour le don qu’il a fait à nous tous », a prêché l’évêque de Butembo-Beni.

Au nom des Petits chanteurs du diocèse de Butembo-Beni, Christophe Kiripi a remercié Monseigneur Sikuli pour son accompagnement au mouvement. C’est ainsi qu’il a rassuré de l’engagement des Pueri Cantores dans la recherche de la paix à travers les chants.

« Si les évènements contemporains posent des inégalités et menacent la paix au niveau mondial, le plus grand espoir va être rassuré par le sentiment d’humilité et de compassion. Toutefois, les moments comme aujourd’hui où l’on fait honneur à la paix et ou on réfléchit sur l’obligation qu’on a pour la défense, sont particulièrement importants pour rendre effective notre grande mission, à savoir : demain, tous les enfants du monde chanteront la gloire de Dieu », a-t-il déclaré.

Vers la fin de la messe, la fédération de Petits chanteurs en République démocratique du Congo a couronné l’évêque en lui offrant un diplôme de mérite pour le travail abattu au diocèse de Butembo-Beni.

Plus de 2.400 Petits chanteurs venus de tous les coins du diocèse ont partagé un repas fraternel au complexe scolaire Monseigneur Kataliko à Kasongomi.

Dany Mweusi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.