Le Pape François pas contre la vente des armes mais se dresse contre ‘‘leurs effets dévastateurs’’

Le Pape François n’est pas contre la fabrication et la vente des armes mais se dresse contre leurs effets dévastateurs à travers le monde. Le Saint Père s’est ainsi exprimé dans sa lettre adressée à tous les habitants de la planète terre à l’occasion de la journée mondiale de la Paix célébrée chaque premier janvier de l’année.

Dans son message intitulé : « Intelligence artificielle et paix », François note que  la recherche sur les technologies émergentes dans le domaine des “systèmes d’armes létales autonomes”, y compris l’utilisation belliqueuse de l’intelligence artificielle, est un grave sujet de préoccupation éthique.

« Nous ne pouvons pas non plus ignorer la possibilité que des armes sophistiquées tombent entre de mauvaises mains, facilitant par exemple des attaques terroristes ou des interventions visant à déstabiliser des institutions gouvernementales légitimes », avertit le numéro 1 de l’Eglise catholique romaine.

Pour le premier citoyen du Vatican, le monde n’a pas vraiment besoin que les nouvelles technologies contribuent au développement injuste du marché et du commerce des armes, en promouvant la folie de la guerre.

« Les applications techniques les plus avancées ne doivent pas être utilisées pour faciliter la résolution violente des conflits, mais pour paver les voies de la paix », enseigne le Pape François.

Dans une perspective plus positive, le Saint Père pense que si l’intelligence artificielle était utilisée pour promouvoir le développement humain intégral, elle pourrait introduire d’importantes innovations dans l’agriculture, dans l’éducation et dans la culture, une amélioration du niveau de vie de nations et de peuples entiers, la croissance de la fraternité humaine et de l’amitié sociale.

Kakule Kilumbiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.