Lubero : Mgr Sikuli déconseille les conflits fonciers à Magheria

Mgr Sikuli saluant un ressortissant de Magheria après une messe de jubilé de la paroisse Sainte Famille, le 31 décembre 2023. @ Dany Mweusi

L’évêque de Butembo-Beni conseille les chrétiens de Magheria ainsi que les chefs terriens de se débarrasser des conflits terriens qui font, selon lui, reculer cette entité du territoire de Lubero (Nord-Kivu). Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a  fait cette appel au cours de la messe du jubilé de 25 ans de la paroisse Sainte famille de Magheria, le 31 décembre 2023.

Pour le pasteur de l’église de Butembo-Beni, c’est étonnant que ceux qui se disent chrétiens s’empoignent pour des portions de terre. C’est pourquoi, le père Évêque croit qu’il est plutôt important que les chrétiens de Magheria s’impliquent dans la recherche de la paix pour concrétiser leur chrétienté.

« C’est étonnant de vous voir vous prévaloir dans l’entité comme de gens qui n’ont jamais écouté la parole de Dieu. Je sais qu’entre nous, nous nous empoignons. Mais comme nous sommes une seule famille, je nous appelle à la cohésion. Qu’il n’y ait plus de gens qui interdisent aux autres d’habiter dans ce milieu. Nous devons bien veille à cette terre que Dieu nous a offerte, puisqu’elle nous donne de la nourriture et nous accueillera pour notre dernière demeure », a-t-il conscientisé.

L’évêque de Butembo-Beni a, encore, invité les chefs terriens à se détourner de la versatilité « qui crée des polémiques » pour les affaires de terres à Magheria. Monseigneur Sikuli les a exhortés à toujours rechercher des solutions durables pour protéger la terre qui appartient d’ailleurs au Créateur, eux n’étant que des gérants.

« Nous chefs terriens doivent savoir qu’ils sont là pour tout le monde. Car il n’existe pas de chef terrien sans population. En gérant la terre, ne vous réveillez pas d’un seul coup le lendemain et dire que vous vous êtes trompé. C’est malhonnête », a insisté l’Ordinaire du lieu.

Il sied de noter que le village de Magheria fait face à des conflits terriens depuis longtemps. Une situation qui a semé, à en croire plusieurs sources, des conflits dans le chef des habitants.

Dany Mweusi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.