Butembo : début d’une série de concerts religieux organisée par l’UJC dans le cadre de la paix à l’espace Yira Mirembe

C’est parti, ce dimanche 14 janvier 2024, avec la série de concerts religieux d’action de grâce de l’Union de la Jeunesse Catholique, UJC-Butembo-Beni. Intitulés « Tumechoka na mauaji, amani sasa », ces activités visent la promotion de la paix et des talents des jeunes choristes catholiques ainsi que la mobilisation des fonds pour les travaux de finissage de la maison de l’UJC à l’Evêché de Butembo-Beni. Tout se déroule à l’Espace Yira Mirembe.

Cette première journée, 5 formations musicales sont montées sur scène. Les orchestres  La Voix du Salut de la paroisse de Kitatumba, Blessing Voice de la Cathédrale, la chorale Jésus Miséricordieux de Vutetse-Base, la chorale Anualite du sanctuaire MCA Vuyira et la chorale Child of God de la Cathédrale ont animé le public chrétien et non-chrétien par des chants qui réclament la paix.

Notamment, à l’ouverture, Blessing Voice a mobilisé pour la protection des Bayira et en général des habitants de l’Est de la RDC qui souffrent des affres des guerres & conflits. A travers des chants, « Itwe Bayira » et « Amani Ndiyo Itaji Letu », les chantres ont estimé qu’il est temps que les autorités soient conscientes qu’elles ont le devoir de protéger le congolais et ses biens. Ce qu’a restitué Luciana Kavira de Blessing Voice après la prestation.

« Dans cette chanson, nous avons voulu toquer sur la conscience des politiciens de nous remettre la paix. C’est notre souhait », a-t-elle fait savoir.

Tous les autres prestataires ont communiqué le même message au travers des chants et des danses. Leur prestation a ému le public. Thadée Katsuva, participant à l’activité du jour, est fier de l’organisation d’une activité qui sensibilise à la paix.

« Il n’y a pas que la paix, mais aussi du travail. Parce que la danse c’est une grande préparation. C’est aussi une carrière qui pourra un jour donné si du moins on découvre des talents. En fait, nous militons pour la paix », a-t-il circonscrit.

La coordination de l’UJC Butembo-Beni remercie tous ceux qui ont rendu vive cette première journée. Elle indique que la date du concert suivant sera annoncée au moment opportun.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.