Défense des TFC à l’IBTP/Butembo : l’étudiant Arsène Vutala vante la méthode ‘‘HIMO’’ qu’il a proposée dans la réhabilitation de la route Mavono-Vulambo

Les défenses des travaux de fin de cycle à l’Institut supérieur de bâtiment et travaux publics (IBTP/Butembo) ont vécu le lundi 15 janvier 2024. Parmi les récipiendaires figure Arsène Paluku Vutala,  technicien à la Radio Moto Butembo-Beni. Il a présenté son travail sur la réhabilitation des routes de desserte agricole; cas du tronçon Mavovo-Vulambo.

Dans sa problématique, cet étudiant en faculté des bâtiments et travaux publics a souligné que le tronçon routier Mavono-Vulambo présentait certaines dégradations qui ne permettaient pas aux habitants de Vulambo d’accéder facilement à leurs champs, et aux commerçants de Butembo d’aller vendre leurs produits à Vulambo. Pour pallier tant soit peu ce problème, Arsène Vutala a émis quelques hypothèses.

« Nous avons proposé la réhabilitation de ce tronçon par la méthode HIMO (Haute intensité de main-d’œuvre). C’est une technique qui emploi beaucoup de personnes non formées en matière de routes. C’est à l’exemple de ce que fait le Fonds social de la République », a-t-il fait savoir.  

Dans ses résultats, l’étudiant Arsène Paluku Vutala a démontré qu’actuellement, la route de desserte agricole de Mavono-Vulambo est en bon état et que plusieurs jeunes désœuvrés ont eu de l’emploi lors de la réhabilitation de ce tronçon.

« Nous avons bien réhabilité ce tronçon. Mais aussi, à partir de la méthode HIMO, on a créé beaucoup d’emplois aux jeunes désœuvrés. Actuellement la route allant de Mavono jusqu’à Vulambo est en bon état. La réaction des usagers était positive.

Les travaux de réhabilitation de ce tronçon ont été appuyés par le Fonds social de la République, signale-t-il. Arsène Paluku Vutala appelle les usagers de ce tronçon à bien prendre soin de cette route.

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.