Beni : plus de 15 personnes tuées par des ADF entre dimanche et mardi à Babila-Bakaiku

Plus de 15 personnes ont été tuées par les rebelles ougandais de l’Allied democratic forces (ADF) lors de leurs attaques intensifiées entre dimanche et mardi 30 janvier 2024 dans la localité Babila-Bakaiku, à l’Ouest de la commune d’Oicha dans le secteur de Beni-Mbau.

Selon notre source, 3 personnes ont été tuées à Mangazi, 2 à Kasongo, 5 à Matadi et 5 autres entre Kukutama, Avei et Ngadula.

« Parmi les victimes figure le chef capita de Ngadula. Plusieurs autres personnes sont prises en otage par ces ADF qui se baladent dans cette zone sans être inquiétés », rapporte-t-elle.

Ce mardi, certains corps ont été déposés à la morgue de l’hôpital général de référence d’Oicha.

Notre source, qui a fait partie de l’équipe de volontaires qui s’est rendue dans la zone, invite la population qui fait le champ dans la partie Ouest de la commune d’Oicha en localité Babila-Bakaiku, à la vigilance et à la prudence tout azimut.

Samy Kitha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.