Butembo : des habitants encouragés à consommer des repas équilibrés pour se prévenir de la lèpre

En République démocratique du Congo, la lutte contre la lèpre stimulée par une meilleure détection des cas (OMS)

Des habitants de la ville de Butembo et environs doivent garder leur environnement propre et prendre des repas équilibrés, pour se prévenir de la lèpre. Ce conseil a été donné par Kahindo Kanduki, Infirmière titulaire (IT) au poste de santé de la Léproserie de Katwa en ville de Butembo. RADIOMOTO.NET l’a abordé en marge de la journée mondiale des lépreux, commémoré le 29 janvier de chaque année.

Au cours d’une interview ce mardi 30 janvier 2024, Kahindo Kanduki atteste que la lèpre est une maladie infectieuse et contagieuse qui touche les nerfs périphériques et la peau, en rongeant les tissus et provoquant une infirmité sévères.

Elle a souligné que même-si la lèpre semble disparaitre dans la communauté, le danger est toujours là. Car, à l’en croire, la plupart de gens ne respectent pas les règles d’hygiène.

Sur ce, il convient de toujours se faire dépister en temps dès qu’on constate des irruptions sur sa peau. Pour que cette maladie infectieuse et contagieuse soit éradiquée complètement, l’infirmière Kahindo Kanduki, appelle toute la population à la propreté et à la bonne alimentation.

« A la population de la ville de Butembo, c’est seulement la sensibilisation sur le plan nutritionnel et hygiénique. On demande aux gens d’être propre, de se laver, lessiver les habits. Ceci nous aide à éviter certaines maladies cutanées et même la lèpre. Sur le plan nutritionnel, on recommande les trois groupes d’aliments. Nous devons manger suffisamment », a-t-elle conseillé.  

Aujourd’hui, on peut encore apercevoir certains survivants à la léproserie  de Katwa.  Plusieurs autres avaient jugé mieux de rejoindre leurs villages d’origine car déclarés guéris.

Dans tous les deux cas, ils mènent une vie pénible car ayant perdu certains de leurs membres qui leur permettaient de travailler pour  répondre à certains besoins.

La ville de Butembo a enregistré 13 cas de lèpre entre 2019 et 2023. Se confiant à RTVH lundi, les responsables de la zone de santé de Butembo ont confié que la maladie se transmet, pour la plupart de cas, par contact direct avec des secrétions nasales ou cutanées d’une personne infectée.

Rosette Kamukehere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.