Beni : des maladies tropicales négligées prises en charge depuis 15 ans à Oicha

Des maladies tropicales négligées existent et sont soignées depuis 15 ans en commune d’Oicha, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Parmi elles, la trypanosomiase humaine africaine, la lèpre et l’onchocercose. C’est ce qu’indique l’Infirmier superviseur en zone de santé d’Oicha, chargé des soins préventifs et surveillance épidémiologique.

Selon l’infirmier Kule Kyusa, ces maladies sont négligées suite à leurs longues périodes d’incubation et au désintéressement des partenaires quant à ce. Abordé le mardi 30 janvier, à l’occasion de la journée mondiale des maladies tropicales négligées, il a affirmé que ces maladies existent et prennent des mois voire des années pour se manifester.

La même source justifie ainsi le concept négligé collé à ces maladies par le fait qu’aucun moyen n’est alloué par des partenaires pour les soigner.

« Ces maladies existent dans notre province et ici dans notre zone de santé. Quand on parle des maladies tropicales négligées, c’est qu’elles ne causent pas directement des dégâts chez l’homme. Comme ça ne fait pas tellement mal, alors les gens négligent d’aller se faire soigner », a-t-il fait savoir.

Certains produits pharmaceutiques sont donnés à la population durant des périodes déterminées en guise de prévention de ces maladies,  mais ne suffisent pas en cas de complication, témoigne ce spécialiste en domaine sanitaire. Parfois, dit-il, des opérations chirurgicales sont nécessaires pour que la personne reprenne sa forme normale.

« C’est la 15e année que nous sommes en train de soigner ces maladies (…). La population elle-même néglige ces maladies. C’est quand il y a des complications que les gens s’apprêtent ou pensent à aller se faire soigner », a-t-il déploré.

Signalons que certaines maladies comme le VIH/SIDA et la malaria  sont  prises en charge gratuitement par des partenaires de santé, oubliant que les maladies tropicales qui sont, d’après ce spécialiste en santé, aussi graves.

Samy Kitha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.