Rutshuru : 2 morts lors d’un accrochage entre 2 factions de miliciens à Kibirizi

Deux groupes Maï-Maï ont échangé des tirs, le jeudi 15 février 2024, en début d’après-midi à Kalonge, dans l’agglomération de Kibirizi, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Le bilan de cet échange des tirs fait état de deux morts et un blessé dans les deux camps.

Un conflit de leadership entre le groupe d’un certain Rouge et celui du défunt Kasuka est à la base de cette situation.

« Il y a un certain Saidi qui avait élevé comme commandant des Wazalendo en chefferie de Bwito. Ce qui n’a pas plu à un certain Rouge qui se croyait être le commandant. C’est comme ça que la dispute a commencé. Le bilan est macabre parce que les affrontements de cet après-midi, viennent de couter la vie à deux personnes et un blessé grave qui est en train de suivre les soins à l’Hôpital général de référence de Kibirizi », a expliqué à RADIOMOTO.NET n habitant de Kibirizi.

Et à Bunyangula, quelques deux kilomètres à l’ouest du chef-lieu du territoire de Rutshuru, des inconnus armés ont abattu un habitant dans la nuit de mercredi 14 à jeudi 15 février. Pour l’instant, on ignore les circonstances de cet incident.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.