Lubero : le CS Frère Mirembe célèbre ses 10 ans d’existence en paroisse de Musimba

Le Complexe scolaire (CS) Frère Mirembe a célébré ses 10 ans d’existence, ce samedi 25 mai 2024. Des activités spirituelles et culturelles ont vécu en la paroisse Marie Notre Dame de Guadalupe de Musimba en localité de Musimba, dans la chefferie des Baswagha en territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Tout a commencé par une eucharistie, dite en l’église paroissiale de Musimba par l’abbé curé Kambale Kagheni Idélphonse. Dans son homélie, il a rendu hommage à la congrégation des Frères de l’Assomption, qui a initié ce Complexe scolaire qui évolue avec deux écoles : le primaire et le secondaire.

Pour le ministre de Dieu, les parents, élèves, initiateurs, enseignants et bienfaiteurs devront encore une fois s’investir comme dans le passé, pour pérenniser les œuvres des F.A dans la discipline, simplicité et travail au profit de tous.

“Vous qui étudiez au CS Frère Mirembe, vivez ce qui vous a été instruit, rendu sur le plan physique, spirituel… et surtout sur le plan de la sagesse”, a-t-il conscientisé.

Cette eucharistie était couplée à la bénédiction des apprenants et des candidats au TENAFEP et EXETAT 2023-2024 de la même institution.

Vers la fin de la messe, des allocutions ont pris place. Parmi elles, celle d’Augustin Mbusa Mutahinga, secrétaire chargé de la communication au sein de la Coordination sous-provinciale des Ecoles conventionnées catholiques (ECC) de Butembo et délégué du coordinateur sous-provincial en mission.

Il a conseillé aux participants que l’homme ne devient grand qu’à genoux. Pour dire aux participants de suivre le modèle et les vertus de leur icône, Frère Mirembe, qui était simple, humble, discipliné dans la congrégation des F.A.

Notons que cette messe de 10 ans d’existence du complexe scolaire Frère Mirembe marque aussi la fermeture de l’année scolaire 2023-2024 pour l’E.P et l’Institut Frère MIREMBE, a communiqué l’abbé Ghislain Kasereka Kyamundu, aumônier du secteur des intellectuels de Musimba.

Un défilé au rythme de la fanfare allant de l’Église paroissiale à la cour du complexe scolaire Frère Mirembe via MTB ainsi que des jeux culturels et repas fraternel ont mis fin aux activités de cette commémoration.

Evariste Kasereka Mwenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.