Massacre de plus de 40 civils dans un village à Lubero : la société civile de Bapere appelle à la vigilance

La société civile forces vives du secteur de Bapere dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu) invite les habitants à la vigilance dans leur fuite après le massacre de plus de 40 civils à Maikengu, la journée du mercredi 12 juin 2024.

Son président Tsongo Samuel dit le Coq a tout d’abord fustigé ce massacre qui s’est étendu sur le territoire de Lubero qui n’avait pas encore connu de massacres de l’ADF. Il a démontré que la population de cette partie du groupement Bapere devrait être vigilante tout en ne faisant pas confiance à tout le monde dans leur fuite.

Aussi, la structure citoyenne croit que les habitants devraient collaborer avec les services de sécurité en remontant des alertes pour barrer la route à toute éventualité.

« La population doit rester trop vigilante. Nous devons contrôler les gens qui sont en train de venir parce que nous ne devons pas compter sur toute personne. Donc, l’ennemi peut s’infiltrer. C’est pourquoi, nous devons rester très vigilants », a-t-il insisté.

Les habitants de Maikengu dans le territoire de Lubero, commencent déjà à arriver en ville de Butembo depuis la soirée de ce jeudi 13 juin 2024.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.