Le Pape François appelle à mettre fin aux violences meurtrières en RDC

Le Pape François appelle les autorités de la République démocratique du Congo et la Communauté Internationale à mettre fin à la violence et préserver la vie des civils de ce pays. Le Souverain Pontife a réitéré ce message aux pèlerins, après la prière de l’Angélus de ce dimanche 16 juin 2024, à la place Saint-Pierre, en la cité du Vatican.

Au cours de son adresse, le Chef de l’Église universelle a dénoncé les massacres des civils dans l’Est de la RDC, dont la plupart sont des chrétiens tués « in odium fidei », traduit en français : “à la haine de la Foi”, lit-on sur le site officiel du Vatican.

“Je lance un appel aux autorités nationales et à la communauté internationale pour qu’elles fassent tout leur possible pour mettre fin à la violence et préserver la vie des civils”, a exhorté le successeur de Saint-Pierre.

Pour le Pape François, ces victimes sont des martyrs et leur sacrifice est une semence qui germe et porte du fruit, et nous apprend à témoigner de l’Évangile avec courage et constance.

Parmi les divers groupes venus prier avec le Pape ce dimanche, figurait aussi celui de femmes de la communauté catholique congolaise, venues à Rome pour une rencontre tenue du 15 au 16 juin 2024 en hommage au fondateur du mouvement des Mamans catholiques, l’ancien archevêque de Kinshasa, le cardinal Joseph Albert Malula, décédé le 14 juin 1987.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.