Butembo : Qu’en est-il réellement de la gratuité des soins en zones de santé de Butembo et Katwa ?

La gratuité des soins a son cours normal en zones de santé de Butembo et Katwa ainsi que dans certaines autres zones où sévit la maladie à virus Ebola. Elle n’a jamais été suspendue, mais a seulement changé de condition d’en bénéficier. Mise au point faite par Docteur MUNDAMA WITENDE Jean-Paul.

Ce médecin de l’antenne locale de la division provinciale de la santé et membre de l’équipe de réponse à Ebola en a assuré les membres de différentes associations féminines de Butembo, mardi 28 mai 2019. C’était au cours d’une séance de présentation de la situation épidémiologique sur Ebola en la salle de réunion de l’hôtel de ville.

Docteur MUNDAMA WITENDE Jean-Paul a tenu à préciser que chaque nécessiteux des soins les recevra à condition qu’il se fasse certifier patient par sa structure sanitaire habituelle, la plus proche. Ici, le patient devra obtenir un jeton de consultation qu’il doit présenter dans la structure sanitaire approprié pour des soins.

En outre, notre source a expliqué que la hiérarchie du ministère de la santé a déjà prévenu les patients de mauvais soins. Puisque, a-t-elle justifié, il est moins confiant qu’un seul médecin administre des soins de qualité à plus d’une vingtaine de malade en un seul jour, même si l’Etat le paie bien. Aussi, le ministère avait recadré le service soins gratuits pour décourager la magouille dans laquelle trempaient déjà certains responsables des formations sanitaires au détriment de l’offre des soins de qualité, a ouvertement dit Docteur MUNDAMA WITENDE Jean-Paul.

« Le médecin ne pouvait pas consulter plus de 20 malades par jour. Parce qu’à partir du 21ième, il ne faisait plus de la qualité. Et on a fait souffrir beaucoup de gens qui se réveillaient à 5 heures pour rentrer à 19heures. Et plus de 70% de gens étaient hypertendus parce qu’ils étaient sous le soleil entrain d’attendre leur tour », a-t-il précisé en dénonçant « On versait l’argent sur le compte de l’hôpital, et l’hôpital voulait consommer tout l’argent en faisant du mauvais travail. C’est comme ça qu’on a coupé ça, et il faut le dire clairement ».

Lutte contre Ebola : Des avancées signalées plus à Katwa qu’à Butembo

Enfin, Docteur MUNDAMA WITENDE Jean-Paul et Justus N’SIO, Sous Coordonnateur de la réponse à Ebola à Butembo, ont assuré que le taux de propagation de la maladie à virus Ebola a diminué en zone de santé de Katwa. Un fruit, selon eux, de l’engagement communautaire et de la fréquentation volontaire des formations sanitaires. Ce, comparativement à la situation de la zone de santé de Butembo où des poches de résistance continuent d’être déplorées au risque de perdre des vies.

Les deux animateurs de la séance ont sensibilisé à l’implication des femmes afin que soit éradiqué Ebola. Ebola, dont les victimes sont plus des enfants et des femmes que des hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *