Butembo : Des porteurs d’armes attaquent le centre de santé MAGHOMBI à Vuhira

Des hommes non autrement identifiés et porteurs d’armes blanches ont assailli le centre de santé MAGHOMBI à Vuhira vers 13 heures de ce mercredi 12 Juin 2019. C’est en commune Bulengera en ville de Butembo.  La formation sanitaire est celle appartenant à l’opérateur économique KIBWELI.

Selon un témoin du fait que nous avons rencontré quelques minutes après le forfait, les assaillants étaient à la recherche du personnel soignant. Heureusement, les blouses-blanches du centre de santé MAGHOMBI étaient assimilés aux gardes malade car n’étant pas habillé justement en blouses blanches. N’empêche,  les malfrats ont inquiété tout le monde rencontré dans la cour de la structure sanitaire avant d’emporter plusieurs biens. Ils ont ravis téléphones avant de poignarder  à la main un homme qui venait libérer son épouse avec son nouveau né de l’hôpital. La faute de cet homme a été de résister à livrer ses 60 mille francs congolais que les assaillants ont exigé d’avance, raconte notre source.

La menace s’étant aggravée, le corps soignant a fui abandonnant ainsi les patients. Tous les malades  guéris et non guéri ont vidé la structure MAGHOMBI.

Après leur forfait, ces rebelles ont pris la direction de MAVONO en passant par la vallée locale. A l’heure où nous vous livrons cette information,   la revendication et l’identité des  présumés rebelles ne sont pas encore connues.

Pour rappel,  des structures sanitaires de Butembo et environs sont la cible des attaques d’hommes armées. Le cas le plus triste est celui de l’attaque des Cliniques Universitaires de l’Université Catholique du Graben, UCG le 19 avril  dernier. Cette attaque avait couté la vie au  Docteur  Epidémiologiste Camerounais Richard Valery Mouzoko Kiboung alors qu’il présidait une réunion dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *