Goma : la DGRNK nie avoir détourné une quelconque retrocession des agents de la DPEN

La Direction Générale des Recettes du Nord-Kivu, DGRNK ne doit aucune rétrocession à personne ni à aucune institution. C’est la réponse du Directeur Général de cette régie financière à certains agents de la Division Provinciale de l’Economie Nationale, DPEN Nord-Kivu, vendredi 07 février.

Ces agents de la DPEN/NK ont manifesté, jeudi 06 février 2020, par un sit-in devant le Gouvernorat pour dénoncer un détournement de leur rétrocession. Une rétrocession datant de 2016 et déviée par la Direction Général des Recettes au Nord-Kivu, DGRNK.

24 heures après, soit vendredi 07 février 2020, et comme promis, NAIMA SERENGE Célestin, numéro 1 de la DGRNK a fait une réplique sèche. Il fustige les allégations de certains agents de la division provinciale de l’Economie Nationale du Nord-Kivu. Pour lui, le sit-in de jeudi est des personnes à mal de positionnement qui veulent discréditer la DGRNK.

« Nous avions servi jusqu’à la période de novembre 2019. Et les preuves sont là ; le chef de division est passé avec son comptable, ils sont passés à notre comptabilité vers la fin du mois de décembre en date du 28, nous avons payé la rétrocession à toutes les divisions ; l’économie a aussi été servie. Si on devait quelque chose, le chef de division devrait nous saisir administrativement », a-t-il précisé.

Pour rappel, le jour de leur manifestation, les agents de la Division Provinciale de l’Economie Nationale, DPEN, avait également payé une audience au vice-président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu pour lui présenter leur préoccupation. Audience après laquelle, les manifestants avaient jugé de sursoir leur sit-in au Gouvernorat en attendant l’implication palliative de l’organe délibérant du Nord-Kivu dans l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *