Trafic entre la RDC et l’Ouganda : les commerçants de Butembo appelés à la vigilance

Les commerçants de la ville de Butembo appelés à la vigilance lorsqu’ils trafiquent entre la RDC et l’Ouganda. L’honorable député national KAMBALE MATHE Mathieu, élu de Beni territoire, les invite à ne pas tomber dans les mailles des services qui tracassent les opérateurs économiques qui importent ou exportent les biens par un passage au post frontalier de Kasindi.

Au cours de l’interview accordée à RMBB lors de son passage à Butembo, ce samedi 29 février 2020, l’honorable KAMBALE MATHE Mathieu a indiqué que même l’inspecteur-responsable du secteur de la douane à Kasindi ne reconnait que 4 services habilités à œuvrer au poste frontalier de Kasindi-Lubiriha. Il a cité les services de PNHF, DGM, DGDA et OCC. Pour lui, les autres services ne seraient que des moineaux pour la tracasserie à la frontière.

« Le chef de l’Etat a dit que dans toutes nos douanes il n’y aura que 4 services. C’est ce que je suis venu constater dans la douane de Kasindi. Cette douane c’est notre miroir. Nous devons voir si ces 4 services sont respectés mais en y arrivant, il y en a plusieurs. Voilà pourquoi nous sommes allés chez l’inspecteur qui gère la douane pour lui dire qu’il doit laisser dans son carré douanier 4 services », a-t-il laissé entendre.

En rappel, KAMBALE MATHE Mathieu est le député national qui avait séché ses activités parlementaires, depuis au moins trois mois, pour, selon lui, des raisons liées à l’insouciance des autorités compétentes à sécuriser Beni et environs. Lors de son adresse à Kasindi, mercredi 26 février 2020, il a déclaré qu’il va regagner son siège à partir de la session de Mars. Ce samedi, nous lui avons demandé pourquoi ce retour alors que Beni souffre encore de l’insécurité. L’honorable KAMBALE MATHE Mathieu a opiné que l’arrivée à Beni de plusieurs autorités qui s’imprègnent de la situation actuelle est un signe que sa voix est déjà entendue. Raison de son vœu de regagner l’Assemblée Nationale pour, selon lui encore, continuer le plaidoyer pour les conditions de vie optimales des congolais, du moins ceux de Beni-Butembo.

En fin de l’entretien qu’il nous a accordé ce samedi, l’honorable KAMBALE MATHE Mathieu a dénoncé le ravitaillement des rebelles présumés de l’ADF en vivres et non-vivres à partir de Lubiriha et Butembo. Sans en faire beaucoup de commentaires, il a juste appelé à la vigilance de la population et à la surveillance réciproque entre civils, militaires et policiers dans la communauté.

1 thought on “Trafic entre la RDC et l’Ouganda : les commerçants de Butembo appelés à la vigilance

  1. C qui se passe au congo, en tous dans la plus part des cas, c’est souvent des scandales, les choses que le gouvernement fait sciemment. Alors jusque en quand cette situation d’escroquerie prendre fin.

    Je m’appelle Gerlance kyahimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *