Nord-Kivu : à Kyondo, plus de 4 000 ménages de déplacés sont dépourvus de vivres et soins médicaux

Plus de quatre milles (4 000) ménages de déplacés de guerre se trouvent ce dernier temps en communede Kyondo, dans le territoire de Beni. Ces déplacés sont venus de Oicha, Eringeti, Ndalya, Biakato, Bulongo, Mutwanga, Halungupa, Mighende, Masambo et ailleurs. Les uns se trouvent dans les familles d’accueillent, mais d’autres, ayant peu de moyens, sont en location dans des maisons des particuliers.

Selon la présidente du comité de déplacés de Kyondo, ces frères et sœurs déplacés vivent dans des conditions très difficiles. Ils ont une nécessité des vivres et non-vivres. Kavugho Mwengesyali Espérance, présidente du comité de déplacés de Kyondo, appelle les bonnes volontés à venir en aide à ces déplacés de guerre.

« Ils vivent difficilement, ils sont dépourvus des vivres et des soins. Ils sont autour de 4 milles ménages. Et lorsque nous comptabilisons aussi les enfants, le nombre devient très élevé. Jusqu’à présent, parmi les déplacés, il y a les malades qui n’accèdent pas aux soins parce qu’ils n’ont pas d’argent.   Vraiment nous traversons une vie très compliquée ici à Kyondo », a-t-elle mentionné avant d’ajouter «  Nous supplions l’Etat de garantir la sécurité dans nos milieux respectifs ; parce qu’ici chez moi il y a trop de déplacés, chez le bourgmestre également ainsi que chez la maman présidente de la société civile ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.