Nord-Kivu : les démarches des déguerpis de Rughenda se poursuivent à Goma

Les membres du Comité de Déguerpis de Rughenda en ville de Butembo sont en ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, depuis bientôt un mois. Pendant ce temps, ces vulnérables rencontrent différentes autorités provinciales afin de décrocher leur intervention pour la résolution du conflit qui oppose les habitants de plusieurs cellules du quartier Rughenda à Monsieur Mboko.

Un conflit d’occupation d’un terrain. Au cours d’un entretien téléphonique avec la RMBB, samedi  20 juin 2020, Matata Bienfait  porte-parole des victimes du déguerpissement de Rughenda, a expliqué que les démarches se poursuivent tant bien que mal.

« Depuis que nous sommes à Goma, nous venons de nous rencontrer avec le ministre provincial de la justice qui avait effectué une descente en ville de Butembo. Il nous avait dit que le dossier était déjà au niveau du gouverneur à qui il avait fait rapport. Nous nous sommes aussi déjà vu avec le vice président de l’Assemblée provinciale. Il avait aussi dit qu’il va voir comment aligner notre dossier après celui de Turunga… », a-t-il mentionné en attendant de ces différentes autorités contactées une solution pouvant permettre que les déguerpis rentrent dans leurs ménages.

Signalons que le mardi 23 juin 2020, les victimes de déguerpissement de Rughenda sont invités a une audience publique au Tribunal de Grande Instance de Butembo. C’est dans le cadre de l’instruction du dossier Mboko, du moins en ce qui concerne la compréhension de leur plaidoirie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.