Nord-Kivu/Kyamakya : la société civile souhaite voir toutes les victimes récupérer leur argent

La société civile Nord-Kivu appelle les autorités de la province à ne pas s’arrêter à la simple condamnation du PDG de la compagnie Kyamakya. Le vice-président de la structure citoyenne s’est confié à Radio Moto Butembo-Beni ce mercredi 26 aout 2020. 

Pour  Edgard Katembo  Mateso, vice-président de la société civile, forces vives du Nord-Kivu, il faudrait que la procédure aille jusqu’à la réparation des victimes.

« Nous serons réjoui si nous voyons toutes les victimes de cette escroquerie récupérer leur argent », a lancé Edgard Katembo  Mateso.

La société civile considère cette condamnation comme une leçon pour d’autres compagnies. D’autre part, notre interlocuteur regrette que Kyamakya soit poursuivi en tant qu’individu et non compagnie. Cela découle du fait que c’est une compagnie anarchique, selon les termes d’Edgard Mateso.

« On aurait à faire avec la compagnie au tribunal et non avec l’individu. Et à ce moment-là, on allait établir les responsabilités pour savoir si l’argent était perdu au niveau de la caisse, de la gérance, du PDG lui-même,… », a-t-il lancé.

Rappelons que Jerry Kyamakya a été condamné à cinq ans de prison depuis  mardi 25 aout 2020 par le tribunal de paix de Beni. La justice reproche au PDG de la compagnie Kyamakya l’escroquerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.