Nord-Kivu : Les habitants de la localité de Kibanda contraints de vider leurs ménages faute de sécurité

L’insécurité contraint les habitants de la localité de Kibanda (Nord-Kivu) de vider leur village chaque soir. C’est une désolation de la société civile de Jomba exprimée à RADIOMOTO.NET ce mardi 20 avril 2021. La structure citoyenne se désole que les habitants passent nuit dans des villages voisins pour tenter de se mettre à l’abri.

De la publication de cette information ce mardi, le phénomène dure depuis plus d’un mois dans les villages de ce groupement de Jomba. Selon un habitant de Kibanda (Près de 20 kilomètres de Rutshuru centre sur la route Bunagana en groupement de Jomba) s’exprimant sous couvert d’anonymat, « des inconnus armés passent piller des bêtes et enlèvent des habitants qu’ils libèrent après paiement des rançons ». Voilà pourquoi des habitants des villages Kengere I et II ainsi que du village Kadoké, préfèrent d’aller passer nuit dans des villages voisins et localité voisine de Kabindi.

Notre source mentionne que certains jeunes sont même allés plus loin en traversant la frontière vers l’Ouganda.

La société civile en groupement de Jomba poursuit que des « faibles effectifs des militaires dans la région pourraient être à la base de cette situation d’insécurité ». La structure citoyenne appelle ainsi à l’intervention urgente des services de l’Etat pour pacifier la zone afin que les citoyens respirent un air de paix.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *