Butembo : 23 séminaristes reçus à la vêture des habits ecclésiastiques à Vulindi

L’église célèbre la solennité d’Immaculée Conception ce mercredi 8 décembre 2021. A l’occasion, 23 séminaristes de la première année en théologie au grand séminaire Saint Octave Vulindi ont reçus les habits ecclésiastiques. Présidant l’Eucharistie, l’Evêque de Butembo-Beni a sensibilisé les Grands séminaristes théologiens à aller jusqu’au bout de leur vocation en se laissant guider par le Christ.

La cérémonie de vêture a vécu au cours d’une Eucharistie qui a eu lieu en la chapelle de cette maison de formation des prêtres. Au cours de cette messe, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech, avait à ses côtés 6 autres prêtres.

« Fêter l’immaculée Conception de la Vierge Marie, c’est fêter une femme qui est à la fois ordinaire, digne et singulière », a introduit l’ordinaire du lieu. « La Sainte vierge Marie, Mère du Sauveur, c’est une femme qui par sa descendance sera à l’aube de la victoire du bien sur le mal », a poursuivi le pasteur de Butembo-Beni, en indiquant que la meilleure manière d’aimer Marie consiste à imiter ses vertus de foi, de charité et de fidélité.

« Comme l’a écrit le Pape François : Jésus nous a laissés sa mère comme la nôtre. Il ne veut pas que nous marchions sans mère qui est une montagne de tendresse. Nous sommes appelés à aimer Marie comme L’aimait Jésus, aimer Jésus comme L’aimait Marie. Comme séminariste et comme chrétien, la meilleure manière d’aimer Marie est d’imiter ses vertus de foi, de charité et de fidélité », a-t-il prêché.

S’adressant aux séminaristes qui ont reçu la soutane, l’ordinaire du lieu leur a demandés de prendre conscience de ce vêtement ecclésiastique. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech sensibilise les Grands séminaristes théologiens à aller jusqu’au bout de leur vocation et se laisser guider par le Christ.

« L’habit constitue un signe extérieur de la consécration au Seigneur. Recevoir l’habit ecclésiastique marque ainsi une étape décisive d’engagement au service de l’Eglise. Prenez donc conscience du sens de cette soutane. Ce geste exige un accroissement de vertus à travers l’écoute, l’obéissance et la détermination à aller jusqu’au bout », a-t-il conseillé.

Les heureux du jour sont des séminaristes venus de différents diocèses de la République Démocratique du Congo pour être formés au Théologat Saint Octave de Vulindi, au Nord de Butembo.

Ngunza Mapasa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.