Beni : difficile de fonctionner dans les écoles catholiques du secteur Mayi-Moya

Les écoles catholiques du secteur Mayi-Moya dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) fonctionnent difficilement depuis que les attaques rebelles se sont accentuées dans cette partie du secteur de Beni-Mbau. Le sous-secteur scolaire de Kisiki parle de la perdition des effectifs et de la prise en charge des enseignants très difficiles dans les quelques écoles qui y fonctionnent encore.

A l’issue de la messe d’ouverture de l’année scolaire en cours, le 23 décembre 2021, le secrétaire du sous-secteur scolaire de Kisiki a, au micro de la Radio Moto Oicha, déclaré que les écoles traversent une situation très critiques. Monsieur Kambale Kamabu Faustin mentionne que “sur les Cinq écoles catholiques qui fonctionnaient à Mayi-Moya, deux sont déjà délocalisées pour Oicha. Et sur les trois restantes, une seule fonctionne encore dans ses locaux”.

Monsieur Kambale Kamabu parle de la perdition des effectifs dans ces écoles. Aussi, les parents sont dans l’incapacité de prendre en charge les enseignants, ce qui ne permet pas un engagement solide de la part des enseignants.

Le secteur de Kisiki Mayi-Moya est l’un de ceux touchés fortement par l’insécurité dans la région en général et en paroisse Saint-Esprit en particulier. Ici, les rassemblements dominicaux et circonstanciels se font en dehors de l’Eglise sectorielle qui est actuellement dans un endroit moins rassurant.

Stanley Muhondo, à Oicha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.