Nord-Kivu : un homme retrouvé mort sur les eaux du lac Kivu à Goma

Un homme a été retrouvé mort sur les eaux du lac Kivu en ville de Goma (Nord-Kivu), ce mercredi 19 Janvier 2022. Il aurait été étranglé par des inconnus. Le conseil des jeunes en commune de Goma exige des enquêtes sérieuses.

Ce jeune garçon, une vingtaine d’années, a été découvert sans souffle de vie le matin de ce mercredi, précisément sur avenue la corniche du quartier les volcans en commune de Goma. Insinue que la victime aurait tuée par étranglement par d’hommes non connus, le conseil communal de la jeunesse de Goma se désole que le corps soit découvert en état de décomposition.

Le corps a été racheté des eaux par les services de la protection civile sans déceler la vraie identité de la victime.

Cette nouvelle mort porte en 3 le nombre de jeunes tués dans la ville de Goma à l’espace de 3 jours consécutifs. Affecté par cette situation,  le conseil communal en voit l’occasion de hausser le bémol.

« Nous demandons aux autorités de mener des enquêtes sérieuses pour mettre la main aux auteurs de la mort des jeunes dans la ville », tonne Jules Ngeleza du conseil communal de la jeunesse.

Par ailleurs, le président de la jeunesse communale de Goma, dément les rumeurs d’une découverte macabre signalée au quartier Kyeshero. Il s’agit plutôt d’un cas d’une fille visiblement détraquée mentale, qui avait déjà installé son abri dans la réserve de l’ULPGL. Alors, poursuit Jules Ngeleza, la fille a été prise d’une forte faim, qui l’a conduit à s’installer couchée le long d’une artère routière, à quémander de quoi manger. C’est ainsi que l’assimilant aux morts car affaiblie considérablement, les écoliers ont alerté, et les nouvelles de son probable décès se sont répandues, allant jusqu’à confirmer qu’elle avait été découpée à la machette, voir violée. Ce que nie Jules Ngeleza. Les premiers secours ont déjà été assurés à la victime par les bonnes volontés.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.