Goma – Festival Amani : la 2e journée colorée par des artistes locaux

La 8 ème édition du festival Amani était à sa deuxième journée ce samedi 5 Février 2022. La scène a été le plus colorée par des artistes locaux, à l’instar du groupe SLM de Beni, FB Faba de Butembo ou encore JC Kibombo de Goma.

Chaque artiste a usé de ses talents non seulement pour passer un message de paix tel que le veut la substance du festival, mais également et surtout, convaincre ses fans aux origines très diverses. Avec son style Rumba qui fait partie de ses particularités, l’artiste J-C Kibombo a porté haut l’étendard d’une rumba congolaise qui vient à peine de faire son apparition sur la liste du patrimoine mondial culturel de l’UNESCO.

Par leur façon de chanter, les membres du groupe SLM de Beni, ont véhiculé un message de paix, prônant entre autre la fin des massacres de Beni et Ituri mais aussi la cessation de la violence à l’endroit d’un peuple tout innocent.

À sa montée sur scène en outre, l’artiste FB Faba a semblé avoir attiré le plus de monde, notamment par une série des chansons révolutionnaires et au rythme Reggae. Il pense qu’avec ses chansons qui incitent la jeunesse à la lutte pour un meilleur avenir du Congo, il a su transmettre un message de paix et interpellé les autorités sensées imposer la paix à Beni, Ituri, Butembo, Goma, Bukavu et toute la partie Est de la RDC, en proie depuis plusieurs années à l’insécurité et ensanglanté par d’hommes « sans foi, loi ni cœur ».

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.