Butembo : des bandits armés défient le couvre-feu et ciblent des ménages à Mususa et Kimemi

Des hommes porteurs d’armes à feu ont opéré dans les ménages en communes Mususa et Kimemi dans la ville de Butembo (Nord-Kivu), la nuit de lundi 14 février 2022.

Ces malfrats ont réalisé la première incursion à une heure du matin de ce lundi au domicile de Kambale Machette Bienvenu, en cellule Irangya du quartier Bwinongo sur avenue Colibri, dans la commune Mususa. La société civile, noyau de cette municipalité qui se fie aux témoignages des membres de la famille victime, explique que les semeurs de troubles ont cassé la porte et les fenêtres.

“C’est par ces voies qu’ils ont commencé à menacer les habitants de la maison assiégée et leur demander de l’argent. L’alerte des voisins a été salvatrice pour les habitants de chez Kambale Machette Bienvenu, cultivateur de son état. Mais la maison aura déjà connu la destruction de la porte et des fenêtres”, confie la source de RADIOMOTO.NET.

Par ailleurs, une situation similaire a vécu chez Philippe Makomera, Journaliste et Chef de programmation à Radio Moto Butembo-Beni, la même nuit. C’est sur avenue Ngulo, en commune Kimemi à Butembo. Philipe Makomera déplore la destruction des portes de sa maison par des hommes porteurs des armes blanches, dont de pied-de-biche.

“Ces semeurs de troubles venaient d’entrer dans la maison. Mais ils ont été chassés par les alertes que nous avons faites”, témoigne Philippe Makomera qui déplore que la situation a été la même dans plusieurs parcelles sur avenue Ngulo.

Comme en commune Kimemi, le président de la société civile de Mususa dénonce ce énième cas d’insécurité qui paupérise des familles en cette municipalité. Maitre Moise Ndekeyonge recommande le renforcement de la collaboration pour prévenir la nuisance de l’ennemi de la paix.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.