Butembo : l’entreprise « Shauri Yako » professionnalise le recyclage des déchets plastiques et métalliques

Le recyclage des déchets plastiques et métalliques est une pratique qui intéresse certains habitants à Butembo. En preuve, l’entreprise « Shauri Yako ». Radio Moto Butembo-Beni est de nouveau allé visiter cette entreprise, lundi 28 mars 2022,  pour comprendre sa mission.

Sur place, le chef de l’entreprise « Shauri Yako » a expliqué que son projet consiste à sensibiliser la communauté à accumuler tous les déchets plastiques et métalliques qu’il achète. Kasereka Makwera Shauri Yako précise que ses services achètent tous ces déchets sans utilité pour les « reproposer » aux entreprises fabricatrices des outils comme téléphones, batteries, véhicule, tôles, en chine, Europe ou dans certains pays africains qui les nécessitent.

« Nous le faisons sur demande de ces entreprises qui déclarent connaitre la rareté des matières premières. Les déchets en bidon produisent d’autres bidons, même chose pour des téléphones, batteries, ordinateurs, les camions qui peuvent aussi produire des tôles pour les maisons », a expliqué notre interlocuteur.

L’entreprise « Shauri Yako » est fière que grâce à son action, certaines familles trouvent de quoi vivre, même si insuffisamment. Son responsable montre également que ce projet aide à prévenir la destruction de l’environnement par la mauvaise gestion du plastic et du métal. De quoi la sensibilisation de Kasereka Makwera Shauri Yako aux habitants de ne plus jeter n’importe où des batteries, bidons, téléphones, ordinateurs, casseroles, capsules et autres objets métalliques ou plastiques sans utilité.

« Tu viens avec les déchets en fer, n’importe quelle autre pièce de la moto, nous mettons à la balance qui nous permet aussi d’évaluer le prix en fonction du taux du jour », a confié Kasereka Makwera.

L’entreprise « Shauri Yako » fait partie des revendeurs des métaux et plastiques regroupés dans une association dénommée Fédération des Revendeurs des Métaux (FAVEM), à Butembo. Elle est située sur Julien Paluku Kaghongya, en commune Mususa.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.