Butembo : le SYDIP veut rentabiliser ses unités d’autofinancement

Le Syndicat de défense des intérêts des paysans (SYDIP) voudrait voir ses dirigeants rentabiliser ses unités d’autofinancement et ses membres faire de l’agriculture une activité commerciale pour la transformation de leurs produits agricoles. C’est une vision exprimée par le président national du SYDIP au terme des travaux du 27ème congrès de ses membres. Les travaux y relatifs ont eu lieu dans la salle polyvalente des Sœurs Orantes de l’Assomption à Kasongomi du 30 au 31 mars 2022.

Musavuli Kaleverwa Philegon se dit réjoui de la participation active des membres du SYSIP à ce congrès, surtout ceux qui sont venus des zones insécurisées.

« Ce qui m’a réjoui c’est le fait que tous les centres agricoles, secteurs agricoles et fédérations agricoles ont été représentés. Même ceux qui sont dans la zone rouge telle que l’Ituri et le territoire de Beni. Mon rêve sur l’avenir du SYDIP est de voir SYDIP rentabiliser ses unités d’autofinancement et que nos membres fassent de l’agriculture, une activité commerciale pour la transformation, comme bientôt nous aurons une zone industrielle à Musienene, il faut travailler beaucoup pour avoir des productions à transformer dans les usines qui seront construites à Musienene », a-t-il insisté.

Certains membres du SYDIP disent avoir beaucoup bénéficié de l’accompagnement agricole des dirigeants du SYDIP. Si les uns sont à même de scolariser facilement leurs enfants, d’autres ont construit des maisons en matériaux durables.

« J’ai déjà obtenu beaucoup d’avantages au SYDIP. Bien avant, je cultivais des légumes, mais les agronomes du SYDIP m’ont appris les techniques agricoles de la pomme de terre. J’en ai beaucoup gagné. J’ai maintenant une moto et une grande concession où j’ai érigé une maison semblable à celle des commerçants. Je propose que, nous paysans, l’on s’unisse et que l’on se groupe dans une structure semblable à la FEC », a exhorté ce dernier.

Il convient de souligner que le SYDIP encadre près de 21.000 paysans agriculteurs au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et en Ituri.

Avec Cellule de Communication du SYDIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.