Nord-Kivu : des suspensions dans les services étatiques à Lubero (Arrêté)

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu a suspendu le chef du secteur de Bapere, le conservateur des titres immobiliers en territoire de Lubero, le chef de division de cadastre de la même entité et le chef de cellule de l’urbanisme de Lubero. La mesure de l’autorité provinciale est contenue dans un arrêté signé et rendu public lundi 04 avril 2022.  

Le Lieutenant-général Constant Ndima reproche respectivement à Kombi Nepanepa, Kambere Kahongya Engeve, Paluku Ngekesire Teze et à Kahindo Kanduvula Albert le coulage des recettes de l’Etat et l’enrichissement illicite.

En lisant cette mesure, le porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu a communiqué que les incriminés ont gravement trempé dans des fautes administratives lourdes outrepassant de manière fragrante les prescrits de code de conduite et de statut de l’agent de l’Etat.

« Plusieurs rapports de mission témoignent de ces fautes qu’ont commises ces autorités », a indiqué le général de brigade Sylvain Ekenge.

L’arrêté partagé à la presse illustre que ces différentes autorités suspendues se sont adonné au lotissement suivi de perception des sommes d’argent détournées après ventes des parcelle dans des concessions à Kyavirimu, Kisanzu, Luanga, Masereka, Ngumwa, Miagi, Kalumela, Manguredjipa, Liboyo, Mbambya, etc.

En conséquence de la suspension de ces différents chefs, leurs remplaçants en titre intérimaire sont désignés par le même arrêté du Gouverneur militaire du Nord-Kivu. C’est dans ce cadre que Mameno Kambakamba jouera le rôle de Chef du secteur des Bapere, Paluku Malengera, Conservateur des titres immobiliers de Luberi, Kahindo Sokoni Aldegonde, Chef de division du cadastre de Lubero et Musavuli Sikuli Wamundu Apôtre, Chef de la cellule de l’urbanisme de Lubero.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.