Nord-Kivu : des altercations entre policiers et civils font un mort et 2 blessés par balles à Goma

Une personne est morte et deux autres blessées par balles tirées par des policiers la nuit de mercredi 27 au jeudi 28 avril 2022, au quartier Murara en municipalité de Karisimbi, en ville de Goma (Nord-Kivu).

C’est la conséquence d’une tension qui a vécu entre les jeunes du quartier Murara et les agents de la police. En effet, rapportent Daniel Makasi et Rachel Mululu habitants de ce coin, la situation est née d’une colère qui a caractérisé les jeunes de cette entité. Ils reprochaient à la police de n’être pas vite intervenue, pour mettre en déroute une quarantaine de voleurs qui ont opéré pendant des longs moments sur les avenues Munigi et de la Plaine, sans être inquiétés. « Tout ceci malgré les appels au secours, émis éperdument par la population, entre zéro et trois heures du matin de ce jeudi », rapportent nos sources.

Arrivée en retard, face à une colère de jeunes au zénith, la police s’est vue attaquée farouchement par la population majoritairement jeune, engendrant ainsi des altercations entre ces deux camps antagonistes. La mort de Patrick Sadiki, 33 ans, s’est ensuivie. Puis deux blessés graves ont été enregistrés à savoir une maman et une jeune fille.

La situation a dégénéré jusqu’à se solder par la pose des barricades au niveau du tronçon routier Trois Lampes-Cigners, au niveau du marché Virunga. Question de dénoncer une mort de trop. La situation est restée confuse durant une bonne partie de la matinée, jusqu’à interrompre la circulation. Ce n’est qu’après un appel à l’ordre, lancé par la police auprès des jeunes manifestants en colère, que les esprits se sont calmés. Mais cela n’a pas mis fin aux spéculations tendant à qualifier la police de complice des voleurs.

Samedi 15 Janvier 2022, un policier avait tiré à bout portant sur un taximen toujours entre les quartiers Murara et Virunga, entraînant une vive tension et une paralysie d’activités socio-économiques.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.