Nord-Kivu : l’armée dévoile l’objectif des ADF qui ont attaqué la prison centrale de Butembo

L’armée de la République démocratique du Congo confirme que la prison urbaine de Butembo (Nord-Kivu) a été attaquée par les terroristes de l’Allied demorcatic forces (ADF/MTM). Le porte-parole des opérations Sokola I au Grand Nord-Kivu a donné cette précision au cours d’un point de presse tenu à la mairie de Butembo ce mercredi 10 août 2O22.

Dans son adresse à la presse, le capitaine Anthony Mwalushayi n’a pas tardé de confirmer que les assaillants sont venus de la vallée de Mwalika dans le territoire de Beni jusqu’à Butembo dans l’objectif de libérer certains de leurs éléments.

« Tous les ADF arrêtés à Beni ont été transférés dans d’autres provinces. Donc, à Beni, il n’y aucun ADF. L’ADF a eu ces informations. Voilà pourquoi l’ADF a jugé bon de venir s’attaquer à la prison de Butembo pour récupérer un certain Kizito qui était déjà ADF ; connu et arrêté ici. Mais aussi, 12 femmes des ADF qui étaient dans un processus d’être évacuer ailleurs. Mais, malheureusement cette opération qui a duré plus de 15 minutes, avec un effectif évalué à plus de 80 éléments. Ils ont réussi à casser la porte de la prison et faire évader les prisonniers », a-t-il expliqué.  

Après l’assaut de ce matin, les détenus ont laissé derrière eux dans les rues et avenues des habits et autres effets. Les habitants environnant Kakwangura ont, quant à eux, passé le petit matin de ce mercredi la peur au ventre. L’un d’entre ces derniers, 70 ans, chapelet à la main, dit avoir passé nuit, terré dans sa maison craignant pour sa sécurité et celle des voisins.

« Nous avons attendu des coups de feu vers 1h. nous nous sommes cachés sous les lits la peur au ventre. On ne faisait que crier le nom de l’Eternel. Nous avions tellement peur. C’est par sa grâce que nous respirons encore », a témoigné cet habitant.

Sur les 879 détenus, seulement 48 ont décidé de rester volontairement dans la maison carcérale. Après que les services de sécurité ont récupéré une autre centaine, la prison compte maintenant plus de 153 détenus. Les habitants de Mumole ont récupéré 3 armes et plusieurs minutions au cours de la poursuite des assaillants ADF/MTM. Des effets présentés à la presse locale à la Mairie de Butembo la journée de ce mercredi.

Evariste Kasereka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.