Nord-Kivu : des OPJ interdits de délivrer les attestations de “perte de pièce”

Des Officier de police judiciaire (OPJ) sont interdits de délivrer, en quelles circonstances soient-elles, une attestation de perte de pièce sur toute l’étendue de la province. Le Commissaire provincial adjoint en charge de la police judiciaire en province du Nord-Kivu a donné cet ordre ce mardi 20 septembre 2022 en ville de Goma.

Le Commissaire supérieur principal Kalonji Mulumba s’est ainsi exprimé à l’occasion du lancement de l’opération dite “Usalama“, lancée dans l’objectif de stopper le désordre qui s’observe en province, découlant de la délivrance de ce document.

Cette opération vise également à rechercher tous les sujets susceptibles d’être coupables d’infractions de délinquance transnationale et transfrontalière.

“Tout OPJ de la PNC qui sera surpris en flagrant délit, d’impression et d’octroi de cette attestation, sera déféré devant la Justice et jugé pour violation de consigne“, met-il en garde.

D’après les données fournies par le service d’information et de communication de la Police (CICOP), cette opération et les actes y afférents, seront directement dirigés au commissariat provincial par le canal du chargé de la police judiciaire chargé des opérations.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.