RDC : REDHO salue la décision de la CENI qui a annulé les suffrages de certains candidats ‘‘fraudeurs’’

L’organisation de droits humains (REDHO) salue la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) portant annulation des suffrages obtenus par certains candidats présumés fraudeurs. Son coordonateur s’est exprimé ce samedi 06 janvier 2024.

Dans son message, l’organisation non gouvernementale de défense et de promotion des droits humains invite les hautes autorités judiciaires à se saisir de tous ces dossiers. Ce, en utilisant les preuves détenues par la CENI afin de juger les présumés fraudeurs.

Pour Maître Muhindo Wasivinywa, coordonnateur de REDHO, ce procès sera pédagogique pour tous les politiciens véreux.

« Le REDHO appelle les hautes autorités judiciaires à se saisir d’office en utilisant les preuves détenues par la CENI, pour que les auteurs soient jugées conformément à la législation congolaise. Ces procès seront pédagogiques car plusieurs congolais sont souvent accusés de fraudeurs. Nous appelons aussi à l’équipe d’enquête de la CENI de diligenter des enquêtes dans d’autres provinces et circonscriptions », a-t-il encouragé.

Parmi les personnes invalidées aux législatives nationales figurent des ministres en fonction, des administrateurs en fonction, des sénateurs en fonction et de gouverneurs en fonction. Nombreux d’entre eux sont généralement accusés de fraude, d’incitation à la violence envers les agents électoraux, de détention illégale de DEV et d’actes de vandalisme de matériel électoral.

Stanley Muhindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.