Beni : un commandant de Police échappe à la mort à Cantine

Le commandant de la Police nationale congolaise (PNC) sous-commissariat de Cantine en territoire de Beni (Nord-Kivu) a échappé à la mort la nuit de dimanche 4  au lundi 5 février 2024 à son domicile. Le commissaire Eloi Kombe qui s’est confié à la presse, accuse un autre policier commis à  la Police de Mines, d’en être l’auteur de cette tentative.

La réaction de l’incriminé serait une vengeance contre le commissaire Eloi Kombe. Ce dernier l’aurait accusé auprès de sa hiérarchie de plusieurs griefs notamment des arrestations arbitraires, des amendes exorbitantes, de détentions des femmes enceintes et allaitantes pour ne citer que cela.

« C’est l’un de mes policiers qui est commis à la Police des Mines ici à Cantine. Après beaucoup de temps, nous étions en train de le conseiller par rapport aux arrestations arbitraires, et d’autres faits qui ternissaient l’image de la Police. J’ai fini par faire un rapport à sa charge. Après, il semble que ce policier a été mécontent. C’est comme ça qu’il a préparé à venir m’assassiner à mon domicile », a-t-il fait savoir.

Il convient de noter que Cantine fait partie de régions qui font face à une insécurité sur l’axe routier Butembo-Beni.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.