RDC: le député Rémy Mukweso salue la tenue de la promesse sur la gratuité de participation à l’Exetat au Nord-Kivu

Le député national Rémy Mukweso salue l’implication des uns et des autres dans la lutte pour la gratuité de participation à l’examen d’État édition 2024. L’élu de Butembo s’est exprimé dans une sortie médiatique, le jeudi 25 avril 2024.

Se confiant à la presse, le député national Rémy Mukweso fait remarquer que l’annonce que lui et Jeanine Katasohire ont faite le 09 mars dernier n’a jamais relevé d’un quelconque populisme comme ont tenté de démonter plusieurs acteurs sociaux ou politiques. Il rassure que les efforts des députés et du gouvernement provincial ont payé comme l’a souhaité la population.

“Je vous confirme que le gouvernement central a honoré sa promesse. Si vous vous rappelez bien à Butembo, moi Rémy Mukweso et l’honorable Jeanine Katasohire, nous avions annoncé à la population du Nord-Kivu que le gouvernement a promis de prendre en charge les frais de participation à l’Examen d’Etat, pour l’année scolaire 2023-2024. Cela suite à une démarche enclenchée par le caucus de députés nationaux du Nord-Kivu mais également du gouvernement provincial. Aujourd’hui, la promesse est devenue une réalité”, a-t-il déclaré.

L’élu de Butembo profite ainsi de l’occasion pour saluer la lutte commune, qui présente ce résultat tant attendu. Il promet que la lutte des élus de Butembo devra continuer jusqu’à obtenir le retour de la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo.

“Nous savons très bien que la population attend beaucoup le retour de la paix. Certes que cette action du gouvernement c’est en guise de solidarité suite à la guerre qui nous est imposée. Mais la population attend beaucoup le retour de la paix. Parce que si la paix revient, chacun pourra vaquer librement à ses occupations”, a fait remarquer le député national Rémy Mukweso.

Rémy Mukweso invite la population à toujours encourager les efforts de ses élus que de céder aux manipulations. Il finit son intervention en saluant le gouvernement congolais, qui a honoré sa promesse.

Visesa Louangel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.