RDC : l’usage des déchets plastiques interdit au Nord-Kivu (Arrêté)

L’utilisation des déchets plastiques ou autres matières non biodégradables en province du Nord-Kivu est interdite. La nouvelle vient du cabinet du gouverneur, à Goma. Elle a été communiquée lors d’une séance de vulgarisation de l’arrêté sur les modalités de perception et d’affectation de la redevance et de la sanction pécuniaire de recyclage industriel des déchets en plastique ou autres matières non biodégradables en province.

La séance de vulgarisation s’est tenue dans la grande salle des réunions de la FEC à Butembo. Paluku Mukosa Albert, coordonnateur de tous les services du conseiller principal en charge de l’environnement au cabinet du gouverneur, a indiqué qu’une sanction pécuniaire pour les récalcitrants est prévue.

Selon l’arrêté du gouverneur à son article 8, la sanction est d’un paiement d’amende allant de 5 à 10 millions des Francs congolais (FC).

« Il a plu à l’autorité provinciale de prendre un arrêté pour sanctionner l’importation, la fabrication comme la commercialisation des emballages plastiques, notamment les sachets et les bouteilles plastiques pour la simple raison que, nous avons déjà des unités industrielles qui nous produisent des emballages biodégradables. À partir de maintenant, un stock d’emballages en papiers et tissus biodégradables est disponible en province. Nous avons la capacité de produire un minimum de 40 tonnes par semaine », a-t-il rassuré.

Pour ceux qui ont encore de stocks en déchets plastiques, ils sont appelés au recyclage pour non seulement assainir l’environnement, mais aussi gagner de l’argent. C’est en fabriquant des pavés ou de l’essence avec ces déchets.

« Nous voulons apprendre à notre population à assainir le milieu dans lequel nous vivons, mais aussi, il y a moyen de se procurer des ressources à partir des déchets plastiques non biodégradables », a-t-il démontré.

Pour couvrir ce manque, la population devra donc se servir des sacs en papier déjà disponibles pour protéger l’environnement.

Les participants à l’activité de ce samedi étaient des chefs de différents services intervenant dans l’environnement et les opérateurs économiques de Butembo.

Avant la ville de Butembo, la délégation du cabinet du gouverneur a fait la même séance dans celle de Beni.

Esther Vwiravwahali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.