Beni : au moins 80 malades transfusés chaque mois grâce à la banque de sang au HGR Oïcha  

Grâce à la banque de sang, l’Hôpital général de référence (HGR) d’Oïcha parvient à transfuser en moyenne 80 patients chaque mois. C’est le médecin directeur de cet établissement de santé qui l’a annoncé, ce jeudi 13 juin 2024, en marge de la Journée mondiale des donneurs de sang.

Il affirme que pour garantir des transfusions sanguines sécurisées, sans risque de transmission de maladies, la banque de sang de l’hôpital s’approvisionne à Beni, une ville équipée de matériel sophistiqué permettant un examen approfondi du sang.

« Cela expose la banque de sang à des risques de pénurie si l’approvisionnement en sang de Beni connaît également des difficultés », estime le docteur Jérôme Munyambethe.

Pour relever ce défi, le médecin directeur de l’Hôpital général de référence d’Oicha préconise la réalisation des prélèvements sanguins localement, qui seront ensuite envoyés à Beni pour les analyses nécessaires.

“Le service est fonctionnel, et évolue bien parce qu’au moins chaque mois, nous sommes en train de transfuser en moyenne 80 patients que nous sommes en train de récupérer pour la plupart. Quand nous sommes en mesure de transfuser 80 patients avec le sang de très bonne qualité, nous pouvons dire au moins que le service de transfusion sanguine à l’Hôpital général de référence se porte bien”, a-t-il rassuré.

Le docteur Jérôme évoque par ailleurs les difficultés rencontrées par certains patients pour payer leurs transfusions. Cependant, il assure que le service n’est pas prépayé et qu’aucun patient n’est décédé par manque de sang.

Pour venir en aide à toutes les personnes nécessitant du sang et n’ayant pas de moyens de le payer, le médecin directeur envisage la mutualisation des produits sanguins. Il affirme qu’un processus de mutualisation a déjà débuté à l’hôpital d’Oïcha.

Samy Kitha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.