Nord-Kivu : des centaines de déplacés déjà à Butembo en provenance de Beni et Mambasa

Le nombre de déplacés craignant pour leur sécurité augmente chaque jour davantage en ville de Butembo. Ceux-ci fuient le carnage qui sévit en territoires de Beni et Mambasa. Nombreux d’entre eux qui sollicitent l’aide des bonnes volontés ont été visibles, ce mardi 11 février 2020, au bureau de l’ISPRON à la Cathédrale.

Certains déplacés qui arrivent à Butembo sont accueillis par des personnes de bonne volonté. Ils l’ont dit à Radio Moto Butembo-Beni ce même mardi. Ces compatriotes qui fuient l’insécurité à MANGINA, à MAKEKE  et dans  d’autres agglomérations insécurisées par les ennemis de la paix sont dépourvus des vivres et d’autres biens de première nécessité. Ils sollicitent ainsi l’assistance des bonnes volontés et demandent aux autorités compétentes de rétablir la paix dans leurs entités.

« C’est la paix que nous voulons. Qu’on nous permette de rentrer dans les endroits où nous cultivons », a lancé cette femme qui mentionne qu’elle arrive enfin à Butembo après que son époux soit égorgé.

Dans la rencontre des déplacés tenue ce mardi dans la salle Flambeau de la cathédrale, madame MASIKA Marie Jeanne, présidente de l’intégration sociale pour la promotion des nécessiteux, a signifié que pour identifier les déplacés à l’ISPRON, ces derniers doivent être munis des lettres de recommandation des autorités de base soit, des chefs de quartier ou des chefs de cellules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *