Nord-Kivu/Nyiragongo : une femme perd sa vie dans une maison brûlée par son mari à Buhombo

Une femme est morte calcinée dans sa maison brûlée par son mari au village Buhombo dans le territoire de Nyiragongo. Le fait remonte à 22 heures, la nuit du mercredi 03 à jeudi 04 mars 2021. Depuis cette localité du groupement Munigi, des voix s’élèvent pour exiger que justice soit faite.

L’incident s’enregistre après que le meurtrier ait eu des disputes sévères avec sa femme.

« Hier, il avait déjà mutilé son épouse par machette. Comme si cela ne suffisait, voilà il va jusqu’à la calciner vive. Voilà, au lieu que les chefs apportent un somptueux cercueil pour enterrer cette pauvre, ils délibèrent de la mettre dans un sac mortuaire. Ce n’est quand même pas jusqu’à ce niveau qu’il faut dénigrer la femme. Pitié ! », se plaint cette femme depuis cette localité du groupement Munigi de la chefferie de Bukumu dans le territoire de Nyiragongo voisin de la ville de Goma.

Erick Ndactho Kitalyaboshi de la société civile exige que justice soit faite et cela de façon très exemplaire.

« Nous apprenons que ledit Monsieur est un policier. C’est un acte à condamner surtout que nous sommes au mois de la femme. Que justice soit faite en faveur des femmes. Que cet homme soit condamné pour qu’il serve de modèle aux autres ambitieux de commettre des actes du genre. C’est quand même très déplorable. Donnons de la valeur aux femmes », lance-t-il.

Le chef de la chefferie de Bukumu, Bienvenu Bitwaiki a rassuré que « le Monsieur travaillait à la commune de Karisimbi et qu’il est déjà arrêté et transféré à l’auditorat militaire où il attend l’instruction de son dossier ».

Il y a quelques mois, pareil autre forfait avait été commis dans le village de Kibati dans le même territoire de Nyiragongo, où le mari a aussi brulé son épouse dans sa maison après une dispute sans issue.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *