Nord-Kivu : le ravitaillement d’aluminium vers Butembo affecté par la guerre du M23

La guerre du M23 dans les territoires de Rutshuru et Masisi ne cesse d’impacter sur le ravitaillement du Grand Nord-Kivu (dont Butembo : ndlr) en aluminium. C’est la désolation de l’un des artisans fondeurs et fabricateurs des marmites à base d’aluminium, le vendredi 27 octobre 2023.

D’après Mumbere Muheko Olivier, la surtaxassion sur la route Butembo-Goma, devient de plus en plus un casse-tête. Il évoque des taxes qui sont payées doublement.

Si d’un côté, les agents du gouvernement congolais font payer, de l’autre, les rebelles du M23 ont déjà mis en place un certain nombre de taxes payées lors du passage des véhicules transportant de l’aluminium. Une situation qui impacte négativement sur l’approvisionnement des ateliers de fonderie de la ville de Butembo en aluminium.

Il pense cependant que les autorités congolaises devraient, dans l’urgence, penser à la restauration de la situation sécuritaire dans cette partie du Nord-Kivu.

« C’est une difficulté, comme le M23 est présent sur la route. Il y’a des taxes que font payer le gouvernement congolais et le M23. Il n’y’a aucune négociation. Vous ne pouvez même pas rabaisser le prix. S’ils ont dit 100 ou 200 dollars américains pour une tonne, vous ne pouvez rien faire parce qu’ils ne rabaissent pas leur prix. Les camions ont du mal à pratiquer ce tronçon routier. Et même ils préfèrent embarquer du riz et d’autres divers, vu que notre marchandise a un grand volume. Voilà que même le déplacement de notre matière devient un problème. Les chauffeurs trouvent qu’ils vont trop charger et ne vont rien gagner en retour. Que le gouvernement nous aide à régler cette situation  sur ce trafic routier. Qu’il sécurise les routes qui mènent vers les champs et vers les villes pour que le commerce puisse bien évoluer. Le M23 et l’ADF nous font du mal, rien ne marche plus ici », a-t-il plaidé.  

A Butembo, la fabrication des marmites est devenue un gagne-pain pour plusieurs familles. A part les acheteurs locaux, plusieurs autres opérateurs économiques exerçant à Bunia et dans plusieurs autres entités de l’Ituri et du Nord-Kivu s’en approvisionnent sur le marché situé sur avenue Makasi en commune Kimemi.

Glodi Mirembe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.