Lubero : les forces vives alertent sur le renforcement des positions des maï-maï à Kinyatsi

La société civile dénonce un regroupement et un renforcement des positions des présumés maï-maï à Kinyatsi dans la zone de Muhangi en chefferie de Baswagha dans le Nord-Ouest du territoire de Lubero. Ces miliciens se réorganisent après qu’ils ont été chassés de Munoli et Vusamba, la semaine du 12 au 18 août 2019, par les FARDC et la Police.

Les forces vives dans ces deux entités alertent que ces présumés miliciens menacent d’orchestrer des nouvelles attaques sur les mêmes villages afin d’y reconstruire, de nouveau, leurs bastions.

D’autres entités que ciblent ces forces négatives sont Muhangi et Vuyinga. D’ailleurs, à Muhangi certains miliciens ont conféré avec les éléments de la nouvelle base des casques bleus sur place pour leur communiqué leurs revendications, chuchote la société civile locale qui ne précise pas en quoi consiste ces revendications.

Les sources militaires de Lubero affirment qu’elles sont informées de ces menaces. Elles assurent la population qu’elles sont aux aguets en l’appelant à ne pas paniquer mais à collaborer avec les services compétents pour prévenir le malheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *